En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

La Technologie en 5ème

"Viens, je t'emmène... "...dans le quartier de la Petite France, à Strasbourg,

Par YVONNE BETANT, publié le lundi 29 septembre 2014 20:18 - Mis à jour le mercredi 27 décembre 2017 13:57

Promenons nous, à pied, à vélo, dans les ruelles étroites et pavées de la « Petite France », ce vieux quartier de Strasbourg devenu très touristique: rue du Bain-aux-Plantes, rue du Fossé-des-Tanneurs, rue des Moulins.. touristes, promeneurs, mais aussi Strasbourgeois, s'y pressent .

 

 

Flânons le long des canaux et admirons le reflet des maisons à colombages* dans l’eau. Sous leurs toits pentus, des greniers où séchaient autrefois les peaux : la «Petite France » est, alors, un quartier populaire, à toute heure très animé.

 

 

 

 

 

 

La rivière Ill*, qui se divise en un dédale de canaux, a encouragé la construction de moulins. Meuniers, tanneurs, pêcheurs s'y sont naturellement installés. A pied, ou tirant carriole à bras ou à âne, ils mènent leurs activités.

 

 

 

 

Un peu fatigué ? Partons en croisière sur les canaux de l'Ill : les « bateaux-mouche »* nous attendent.

As-tu repéré ce pont qui pivote à notre passage ?

C'est le Pont du Faisan. Les Strasbourgeois l'appellent aussi « le Pont Tournant ».

Il franchit , depuis le 14ème siècle, un bras canalisé de l'Ill et relie la rue du Bain aux Plantes et la rue des Moulins.

Notre guide nous informe que ce fut, à l'origine, une simple passerelle en bois, fixe.

En 1854, , le pont devient mobile, avec un tablier levant: tel un pont levis, il permet la navigation des bateaux marchands sur ce bras de l'Ill. 

A la fin du 19ème siècle , il est remplacé par un pont tournant : à chaque passage de bateau, le nouveau tablier, actionné par une manivelle, pivote horizontalement. Plus tard, un moteur électrique remplacera la manivelle.

Depuis 1990, le tablier, mis en mouvement par un système hydraulique , s'efface à chaque passage de « bateau-mouche » (jusqu'à 40 fois par jour)... Il y a déjà longtemps que ces bateaux-croisière ont remplacé les bateaux marchands et les barques des pêcheurs d'autrefois.

La balade en "bateau-mouche", dans la Grande Île (île) de Strasbourg....au fil de la rivière Ill (ill... avec un "i")

Tu peux aussi retrouver ci-dessous la vidéo visionnée en classe

 

 

Le pont, autrefois, en images. Un "clic" sur l'une d'elles affiche la suivante:

Remarque: le dernier cours de l'année scolaire n'ayant pas été assuré pour certains d'entre vous, la date de remise des croquis est reportée d'une semaine (soit au vendredi 19 Janvier 018).

Voici les critères d'évaluation de ces croquis (les mêmes que ceux évoqués en classe):

Vous pouvez, si vous le souhaitez,  télécharger aussi le fichier correspondant pour consultation  ci-dessous (inutile de l'imprimer).

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1