En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Fil d'actualités

Remise du prix Jules Verne

Par webmestre plangevin.coueron, publié le lundi 4 juin 2018 16:43 - Mis à jour le mardi 12 juin 2018 09:05
prix jules verne.JPG

Si Jules Verne m'était conté...

 

Le groupe de Français de 6e4 de Mme Patin a doublement (?!) remporté le concours d'écriture Jules Verne. Il s'agissait d'ajouter un épisode supplémentaire au Tour du monde en 80 jours. Deux de nos textes ont été récompensés lors d'une cérémonie animée à l’Hôtel de région le jeudi 31 mai. Nous vous laissons découvrir l'ambiance en video en suivant les liens de TéléNantes et France Bleu. Nos textes, que vous pouvez lire ici en avant-première seront enregistrés par des comédiens et diffusés sur France Bleu le vendredi 20 juillet 2018 et le mardi 31 juillet 2018 à 8h35, 12h35 et 18H35.

Les apprentis écrivains de 6e4 !

Chapitre

dans lequel Phileas Fogg s’étonna de la politique américaine

 

L’arrivée à New York se passait très bien jusqu’à ce que Phileas Fogg, Mrs Aouda, Fix et Passepartout sortent de la gare. Une grande manifestation contre un certain Trumb avait été organisée. Mr Fogg trouva ça étrange, il n’avait jamais entendu parler de ce Trumb, ni au Reform Club, ni dans le Morning Chronicle. Passepartout s’exclama :

 - Mais qui est donc ce Trumb? 

Aucune réponse. Mr Fogg se retourna et tapota sur l’épaule d’un des manifestants et lui demanda :       

- Bonjour Monsieur, pouvez-vous me dire qui est ce Trumb après qui vous en avez? »

Le brave homme lui dit :

- Daniel Trumb ? C’est l’incapable que nous avons élu Président ! Il nous impose des idées dangereuses et ridicules! Regardez, là-bas, il arrive !»

Phileas Fogg se hissa sur la pointe des pieds et aperçut l’individu. Trumb se tenait sur le parvis d’une grande tour. Il tentait visiblement de sortir sans se faire remarquer mais il était repéré et toute la foule  commençait à le huer. C’était un petit homme rougeaud. Une ridicule mèche d’un blond étincelant était rabattue sur le sommet de son crâne. Visiblement, il accordait une grande importance à sa chevelure. Il portait une veste bleue, une chemise blanche et une excentrique cravate rouge à poids bleus. Il avait une démarche de gallinacé. Trumb prit les huées de la foule pour des acclamations et se mit à sourire en levant les pouces, ce qui attisait encore plus la colère de la foule. Phileas Fogg s’adressa à nouveau à son voisin qui s’époumonait :

- Excusez-moi Monsieur mais je ne saisis pas bien, c’est bien l’homme que vous avez élu Président ! Et maintenant vous le huez ? 

Cette fois, son voisin resta sans voix. Phileas Fogg reprit :

- Décidément le peuple américain est bien singulier… Il me tarde de retrouver le bon sens britannique ! Passepartout, trouve-nous une voiture et rejoignons le port au plus vite ! 

 

Catégorie B Collectif

Collège Paul Langevin

Classe de 6e4 (Enseignante : Mme Patin)

 

Chapitre

où Passepartout croisa les célèbres frères Dalton

Passepartout et Phileas Fogg arrivèrent à la gare de San Francisco et s’installèrent sur un banc en attendant l’ouverture de la billetterie. Passepartout ouvrit un journal pour lire un article sur le pénitencier de Coffeyville, situé à l’est de la ville. Des dangereux prisonniers s’en étaient échappés il y a déjà un mois et la police de San Francisco était en alerte car de nombreux braquages avaient eu lieu en ville depuis. Passepartout leva les yeux de son journal et vit quatre personnes avec des habits sales et usés courir dans leur direction. Soudain, il entendit le bruit de la vitre de la billetterie qui volait en éclat et, par réflexe se jeta à plat ventre sur le sol. Phileas Fogg n’eut pas ce reflexe et reçut un éclat de verre dans le bas du cou. Il perdit immédiatement connaissance. La gare était vide, il ne restait plus que Passepartout et les quatre hommes qui se tenaient debout face à lui. Ils avaient tous les mêmes cheveux, la même barbe et le même regard, noirs. Leurs vêtements sales et débraillés témoignaient de leur cavale. A leurs ceintures, une poche à revolver, vide. Passepartout vit alors qu’ils tenaient un revolver dans leur main. Il baissa les yeux sur la photo du journal, c’était bien eux, les Dalton ! L’un d’entre eux était sorti de la billetterie avec un sac en jute d’où s’échappaient des billets de banque. A ce moment, une locomotive entra en gare à petite allure. Les quatre malfrats coururent le long du quai et se hissèrent sur les marchepieds, agrippant dans leurs mains un revolver pour assurer leurs arrières et le sac contenant leur butin. Une sirène retentit. Des policemen accoururent, trop tard ! Passepartout se précipita vers Phileas Fogg qui avait déjà repris connaissance et qui n’était que légèrement blessé.

 

Catégorie B Collectif

Collège Paul Langevin

Classe de 6e4 (Enseignante : Mme Patin)

10 rue Paul Langevin

44220 COUERON

Tél 02 40 86 11 67

ce.0440010x@ac-nantes.fr

 

Calendrier de diffusion des épisodes à découvrir sur l'antenne de France Bleu Loire Océan. N'hésitez pas à les écouter!

Pièces jointes

À télécharger

 / 1